Le projet urbain situé autour de l’ancienne piste de l’Aeropostale, sur le site de Montaudran, prend son envol. Unissant deux époques toulousaines, les débuts de l’aviation civile et l’excellence actuelle de la filière Aéronautique, Espace et Systèmes Embarqués (AESE), Toulouse Aerospace est le nouveau quartier en vue qui se dessine à Toulouse.

Créer un quartier mixte et innovant, pour répondre aux besoins de la croissance démographique, tout en encourageant la recherche et l’innovation, notamment dans le secteur aérospatial, c’est l’ambition que porte le projet, dont les premiers bâtiments seront livrés en 2018.

Depuis le lancement de l’opération, Sennse intervient en conseil sur la stratégie de communication et la réalisation des supports de communication et de commercialisation pour la SEM d’aménagement Oppidea, à qui Toulouse Métropole a confié la réalisation du projet.

Réunir le passé et le futur de l’aéronautique et de l’aérospatiale

Situé au cœur du berceau de l’aéronautique civile, Montaudran a vu décoller les premiers avions de ligne des compagnies Latécoère, Aéropostale et Air France. Toulouse Aerospace célèbrera celles et ceux qui ont marqué les débuts glorieux de l’aviation, tels les pilotes Mermoz, Saint-Exupéry ou encore Daurat. A la mémoire de ces pionniers, le projet urbain conservera la piste historique de l’Aéropostale d’environ 2km, avec une signalétique propre à l’univers de la mythique compagnie. Une grande halle sera aussi dédiée aux Machines géantes de Delarozière.

Des deux côtés de la piste, le futur quartier s’étendra sur 56 hectares et abritera des bâtiments universitaires, des laboratoires et des plateformes dédiés à la recherche scientifique. Parmi les infrastructures prévues, le bâtiment B612, un immeuble impressionnant appelé à être le totem de la recherche aéronautique et spatiale, est déjà sorti de terre cette année.

Avec la vocation de devenir un véritable lieu de vie, ce quartier verra aussi la construction de logements, commerces et équipements sportifs et culturels. Une haute tour s’élèvera à 50 mètres, avec une piscine à son sommet. Dans un souci de verdure et de bien-être, des espaces verts seront aménagés, ainsi que des bandes cyclables et des allées piétonnes. Afin de limiter l’émission de gaz à effet de serre, le projet prévoit l’utilisation de ressources naturelles et la maîtrise des énergies.

Véritable morceau de ville, Toulouse Aerospace sera directement connecté au centre de Toulouse et desservi par la future ligne 3 du métro toulousain.

© Agence Seura – Perspective Lou Kat
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn